» Nos Actualités

PROTÉINES FRANCE ET LE GEPV FUSIONNENT POUR RÉPONDRE AUX ENJEUX TOUJOURS PLUS IMPORTANTS DE LA FILIÈRE

Communiqué de presse ― 07 juillet 2022

L’association Protéines France annonce avoir fusionné avec le GEPV (Groupe d’Etudes et de Promotion des Protéines Végétales). Un rapprochement qui vise à unir les forces et les actions des deux structures pour poursuivre une ambition : accélérer le développement du secteur des protéines et faire de la France un leader mondial du secteur des protéines végétales, d’algues, d’insectes et issues de microorganismes. Protéines France compte maintenant 38 adhérents.

Une filière en plein essor

D’ici 2030, la demande globale en protéines est évaluée à 40%, soit une croissance annuelle globale de plus de 7%, pour répondre aux besoins en alimentation animale et humaine. Souveraineté alimentaire, lutte contre le changement climatique, amélioration de la nutrition… les enjeux et défis de la filière française des protéines végétales et nouvelles ressources émergentes (algues, insectes, microorganismes) sont majeurs.

Pour y répondre et pour faciliter la lecture extérieure de la représentation du secteur des protéines, la fusion de Protéines France et du GEPV a été actée le 19 mai 2022 lors de leurs Assemblées Générales respectives. Les deux structures, qui portent des enjeux communs, consolident ainsi leurs moyens pour accélérer le développement d’actions et d’outils au service des entreprises des filières protéines. COSUCRA, DAT SCHAUB, IFF, SOTEXPRO et TERRENA, anciennement membres du GEPV, ont rejoint Protéines France ainsi que ITERG, LA VIE, PLANTED et TERRES INOVIA depuis le début de l’année 2022. Entreprises, coopératives, plateformes et centres de recherches… Ce sont désormais 38 membres qui représentent l’ensemble de la chaîne de valeur des protéines végétales et issues de nouvelles ressources, de l’amont jusqu’à l’aval.

Christophe RUPP-DAHLEM, Président de Protéines France : « Cette fusion avec le GEPV est une étape supplémentaire dans la poursuite de notre mission : fédérer les acteurs français des protéines végétales et nouvelles ressources, accélérer leur développement et les représenter. Nous poursuivrons aussi les actions de sensibilisation auprès du grand public ».

Continuité des actions

Protéines France poursuit les actions développées par le GEPV :

  • Le baromètre consommateurs, enquête menée tous les deux ans auprès des consommateurs sur leur perception et appréciation des protéines végétales dans l’alimentation, est en préparation et sera dévoilé au mois de septembre.
  • La prochaine Lettre Positions sera quant à elle publiée au mois de juillet. Cette lettre d’information destinée aux professionnels a pour objectif de transmettre des informations sur les protéines végétales, leurs atouts et fonctionnalités, et leur présence dans les produits alimentaires.

À propos de protéines France

Protéines France est le consortium français d’entreprises ayant pour ambition de fédérer et de catalyser le développement des protéines végétales et nouvelles ressources. Créée par des acteurs industriels et coopératives françaises dans le but de développer ces filières et de faire de la France un leader mondial du secteur, Protéines France réunit les entités ALGAMA, ARBIOM, AVRIL, AXEREAL, COSUCRA, DAT-SCHAUB, FERMENTALG, IFF, LESAFFRE, LE GOUESSANT, HAPPYVORE, HERTA, INTERCHANVRE, ITERG, LA VIE, LIDEA, LIMAGRAIN, LES MOUSQUETAIRES, NESTLE, NUTRITION & SANTE, NXTFOOD, OLGA, PLANTED, POITTEMILL, PURATOS, ROQUETTE, ROYAL CANIN, SAATBAU, SAVENCIA, SOUFFLET, SOTEXPRO, TEREOS, TERRENA, TERRES INOVIA, UMIAMI, VIVESCIA, VIA VEGETALE et ŸNSECT. L’association est coordonnée par Bioeconomy For Change, le réseau de la bioéconomie.

Contact presse
Agence Droit Devant
Ondine Guillaud – guillaud@droitdevant.fr
+33 6 03 18 89 17

BAROMÈTRE GEPV – PROTEINES FRANCE : LES PROTÉINES VÉGÉTALES POURSUIVENT LEUR PROGRESSION

Responsabilité élargie des producteurs

La REP est une participation financière des metteurs sur le marché de produits générant des déchets pour prendre en considération la fin de vie des produits. On parle du principe du Pollueur/Payeur. Les emballages sont liés à la mise en place de REP afin de développer le tri, le recyclage et encourager à l’écoconception. En France déjà 14 filières existent auxquelles vont s’ajouter avec la Loi Economie Circulaire et anti-gaspillage (AGEC), du 10 février 2020, 11 autres filières au cours de plans quinquennaux intégrant les emballages ménagers et professionnels. Il est notamment fait référence à une refonte des filières REP par décret en Conseil d’Etat, décret définissant les pénalités pour les emballages plastiques ne disposant pas de filière de recyclage et aussi un arrêté précisant les cahiers de charges de la filière REP des emballages professionnels-CHR.

Pour en savoir plus, rdv sur : https://www.ecologie.gouv.fr/sites/default/files/19049_Decryptons_Fili%C3%A8res_REP.pdf

Plan de relance

100 milliards d’euros de mesures générales auxquelles les entreprises pourront candidater, et dans cet ensemble un volet «transition agricole, alimentation et forêt» de 1,2 milliard, mais essentiellement focalisé sur l’agriculture : « une France plus forte ne saurait exister sans une agriculture plus forte » pour Julien Denormandie, le nouveau ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation.

Appel à projet dédié : soutien à l’investissement dans des secteurs stratégiques pour notre économie géré par la BPI et doté de 100 millions d’€ en 2020 et 500 millions d’€ les deux années suivantes :

Déposer un dossier, c’est aussi prendre date pour les prochains rounds. Les ministères des finances et de l’agriculture assurent que des réponses et des solutions seront apportées à toutes les entreprises déposant des projets. Il est donc fortement recommandé qu’un maximum d’entreprises déposent des dossiers pour des soutiens France relance.
https://www.bpifrance.fr/A-la-une/Appels-a-projets-concours/Plan-de-relance-soutien-a-l-investissement-dans-des-secteurs-strategiques-pour-la-resilience-de-notre-economie-50450

Lien pour candidater : https://extranet.bpifrance.fr/projets-innovants-collaboratifs/accueil.do?method=init

Septembre 2020 – Communiqué de presse

Protéines végétales : des produits de grande qualité – Réponse à l’enquête du CLCV –

Télécharger

INFOGRAPHIE – Les protéines végétales vues par les Français

Les protéines végétales vues par les Français

Télécharger

Septembre 2020 – Communiqué de presse

Nouveau baromètre consommateurs 2020

Alimentation : l’ascension des protéines végétales

-5ème édition –

Télécharger

Positions n°72 – Mai 2020

LegValue : point d’étape

Brèves

  • Alimentation durable pour la santé : un marché jugé prioritaire en France
  • Bientôt le prochain baromètre sur les protéines végétales
  • Neuf leviers d’actions pour le plan protéines

Dossiers

  • LegValue : point d’étape

Télécharger

Positions n°71 – Décembre 2019

Lancement du Groupe Protéines et Nutrition

Brèves

  • Les étudiants au défi d’innover autour des protéines végétales
  • Un kit pour sensibiliser aux protéines végétales
  • Les European Plant-Based Protein Awards ont récompensé sept lauréats
  • La FFAS publie un rapport sur les protéines dans l’alimentation

Dossiers

  • Lancement du Groupe Protéines et Nutrition

Télécharger

Décembre 2019 – Communiqué de presse

Les protéines végétales, véritable atout santé !

Télécharger

Novembre 2019 – Communiqué de presse

Kit pédagogique sur les protéines végétales Sensibiliser les professionnels de l’agroalimentaire de demain Le Groupe d’Étude et de Promotion des Protéines Végétales au service des étudiants et des ingénieurs en agroalimentaire

Télécharger

INFOGRAPHIE – Les protéines végétales en France


INFOGRAPHIE – Les protéines végétales en France

Télécharger

Juin 2019 – Communiqué de presse

Nouvelle étude de référencement 2019 – Les protéines végétales en plein essor !

📢 Nouveaux chiffres en exclusivité

Cliquez sur « Télécharger » pour voir l’intégralité du communiqué de presse

Télécharger

Mars 2019 – Communiqué de presse

Rapport sur le développement des protéines végétales en Europe Les consommateurs plébiscitent les protéines végétales : La Commission européenne prévoit 200 millions d’euros pour accompagner le développement des protéines végétales

Télécharger